Fonctionnement coopératif

    Les Ateliers Reliés : c’est une coopérative artisanale. A ce titre nous nous inscrivons dans la lignée du mouvement coopératif né au 19° siècle.exemple de la fraternelle à St Claude Aujourd’hui ce mouvement a pris de multiples formes. Coopératives agricoles, coopératives de consommateurs, SCOP, coopératives d’habitants, SCIC, … et coopératives artisanales.

    Au-delà de nos différences, ce qui nous rassemble est une vision équitable de la gouvernance et un rapport au capital distancié.

    Une personne, une voix : dans toutes les coopératives chaque associé a le même pouvoir indépendamment du nombre de parts sociales détenues .

    Pas de plus-value du capital : les parts sociales gardent leur valeur d’achat initiale même quand la valeur de l’entreprise augmente. Dans notre cas de coopérative avec peu d’associés, ceci permet le départ d’un associé sans mettre en péril l’existence de la coopérative.

    Réserves impartageables : les coopératives, en cas de bénéfice, se doivent d’en attribuer une part conséquente à des réserves de capital, et ne distribuent aux associés que le surplus. Ce dispositif permet d’assurer la pérennité de l’entreprise dans les années difficiles.

    Parmis toutes ces formes coopératives, les coopératives artisanales sont régies par une loi du 20 juillet 1983 dont l’article premier dit:

« Objet des sociétés coopératives artisanales (SCA) : réalisation de toutes opérations et prestations de tous services susceptibles de contribuer au développement des activités artisanales de leurs associés ainsi que l’exercice en commun de ces activités.
Les associés se choisissent librement, disposent de droits égaux et ne sont soumis à aucune discrimination suivant la date de leur admission. »
plus de détails  sur le site de la fédération française des coopératives et groupements d’artisans (FFCGA)

    Ainsi, chaque associé est artisan et la coopérative l’aide dans l’exercice de son activité, chez nous par le partage de l’atelier. Ceci nous distingue d’une SCOP ou d’une CAE (coopérative d’activités et d’emplois) où chaque associé est salarié de la coopérative qui vend le produit ou la prestation au client.

    L’idée des Ateliers Reliés est assez simple:
La coopérative possède l’atelier, le gros matériel, et le loue aux coopérateurs. Chaque artisan travaille sur ses propres activités, gère son stock de bois et possède son petit outillage. Il nous arrive de réaliser des projets en commun, et bien sùr les échanges d’expérience entre boiseux sont fréquents.

Quand un nouveau coopérateur souhaite adhérer, il effectue une période d’essai de 6 mois à l’issu de laquelle il peut acquérir des parts sociales si tout le monde est d’accord, lui et l’ensemble des coopérateurs.
Quand un coopérateur souhaite nous quitter, soit il trouve un remplaçant, soit la coopérative lui rachète ses parts sociales à leur valeur nominale dans les délais légaux. Ce délai est de 4 ans maximum, ce qui évite de mettre la coopérative en difficulté.
Nous avons aussi des associés non coopérateurs. Ce sont des C.I.G.A.L.E.S. qui nous confient de l’argent pour une durée déterminée ils restent minoritaires pour ne pas interférer dans les  décisions de gestion de la coopérative.
Notre modèle est reproduisible dans toutes les campagnes françaises et même dans les villes. Si l’aventure vous tente, consultez nous. Nous serons heureux de vous aider. Nos statuts sont téléchargeables ici .